Forum pour maman, future maman, en essai bébé ou femme qui prevoit d'avoir des enfants mais pas toute suite .... venez nombreuses !!!
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerMembresCalendrierGroupesFAQConnexion

Partagez | 
 

 separation qui a mal fini

Aller en bas 
AuteurMessage
aurelucas
Maman indispensable
Maman indispensable
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4986
Age : 38
Localisation : sedan les ardennes
Emploi : m'occupe de mes petits loup
Nb d'enfants : lucas 2 ans et de mon petit tom !!
Date d'inscription : 14/01/2007

MessageSujet: separation qui a mal fini   Mer 24 Oct - 17:17

AIX-EN-PROVENCE (AFP) - Un chef d'entreprise de 50 ans comparaît depuis mercredi devant les assises des Bouches-du-Rhône pour avoir poignardé à mort ses deux enfants de 3 et 7 ans, car il ne supportait pas la perspective d'une séparation avec sa compagne qu'il a aussi tenté de tuer le même jour.
(Accusé d'assassinats et tentative d'assassinat, Patrick Goudou, dont le procès doit durer jusqu'à vendredi, encourt la réclusion criminelle à perpétuité.
Le soir du drame, le 24 août 2004, il s'en était pris à sa compagne alors qu'elle venait récupérer des affaires personnelles, après plusieurs jours de tensions et de disputes, dans leur domicile de Gémenos (Bouches-du-Rhône).
Il avait tenté de l'étrangler puis était monté dans la chambre de ses deux enfants, Romain et Baptiste, qu'il avait poignardés avec un couteau à viande ainsi qu'un makhila (bâton de marche basque dont l'extrémité, quand on la dévisse, comporte une lame).
Prévenus de la dispute, les gendarmes étaient arrivés sur les lieux, peu après le drame. Ils avaient trouvé M. Goudou, couvert de sang. Celui-ci, qui s'était porté des coups au thorax et à la carotide, les avait implorés de l'abattre.
Depuis les faits, l'accusé est incarcéré au sein du service médico-psychologique de la prison des Baumettes.
Après la lecture de l'acte d'accusation, il s'est longuement exprimé, revenant sur la chronologie des évènements avant le crime et sur le drame lui-même.
Secoué de sanglots, il a lancé à sa compagne qui se trouvait, en face du box, sur les bancs des parties civiles, effondrée: "J'ai jamais voulu tuer, pardon".
S'il a pu décrire ce qui s'est passé lors de sa violente dispute avec elle, il n'a pu en revanche s'exprimer sur ce qu'il a fait aux enfants.
"Je suis parti dans la cuisine, j'ai pris un couteau, je voulais me tuer dans mon bureau, je me suis arrêté en bas des escaliers, je les ai montés et je ne sais plus ce qui s'est passé après", a-t-il expliqué.
"Après, je me suis retrouvé à l'hôpital, un homme en blanc est venu me dire que j'allais aller en prison pour meurtre. Je lui ai répondu que je n'avais pas tué Armelle (sa compagne, ndlr) et là, il m'a dit que c'était les enfants qui étaient morts", a raconté l'accusé, s'écroulant en pleurs.
Un des gendarmes qui était intervenu ce soir-là, est venu témoigner de l'horreur de la scène de crime. La chambre des enfants était couverte "de projections de sang, du sol au plafond", a-t-il détaillé. Un message en lettres de sang était écrit et disait: "laisse-moi les enfants".
M. Goudou était un chef d'entreprise reconnu dans le secteur de la chaussure mais, à l'époque des faits, sa situation professionnelle se détériorait. Sa compagne, en pleine ascension, était numéro 2 national d'une importante marque de chaussures.
Les relations du couple étaient tendues, l'accusé ayant découvert que sa compagne le trompait. Lui-même entretenait une relation adultère. Début août, alors qu'il se trouvait dans sa belle-famille, il avait frappé la mère de ses enfants, après avoir découvert des SMS de son amant.
Décrit par les psychologues interrogés en cours de procédure, comme une personnalité égocentrique ayant un fort désir d'affirmation de soi, avec un important fond d'anxiété, M. Goudou avait déjà menacé de tuer l'une de ses ex-épouses. Il avait alors été neutralisé par les gendarmes.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lys
Maman bavarde
Maman bavarde
avatar

Féminin
Nombre de messages : 369
Age : 53
Date d'inscription : 24/01/2007

MessageSujet: Re: separation qui a mal fini   Mer 24 Oct - 17:53

pffff encore un taré... et des petites victimes... j'ose meme pas imagniner l'horreur de la scene... comment on peut en arriver a tuer ses propres enfants ?? surtout pour une histoire de cul... et d'amour propre egratigné??? pas de pitié...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
separation qui a mal fini
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Voilà, c'est fini, TSVP
» C'est Fini....
» Des Racines et des Ailes ? j'ai fini par craquer !
» Elle a eu un déclic... et du coup c'est fini !!!
» Fini le travail... bonjour le fond du lit...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le paradis des mamans : à coeur ouvert :: Discutons un peu !! :: Actualité / People-
Sauter vers: